Bio – Antonin Wicky (vf)

Antonin Wicky

Biographie

C’est en 1990  qu’Antonin pousse son premier cri. Il voulait déjà peut-être révolutionner son monde et la société… Ou alors il avait juste besoin d’air, d’expirer. (Ha ha.) Ses premières envies de mettre un nez rouge sont très précoces. Il ne voulait pas devenir policier ou astronaute, mais bien clown. C’est probablement grâce à ses grands-parents qui lui ont fait connaître un grand nom suisse… GROCK ! Et donc, depuis tout petit, le virus clownesque n’a pas cessé de croître.

Mais il fallait bien qu’il dépense son surplus d’énergie ailleurs que dans les arbres. Alors, à l’âge de 5 ans, par tradition séculaire familiale, Antonin commence la gymnastique artistique. Il était héréditairement programmé pour que ce sport lui soit aisé et amusant.  Il sévit à haut niveau helvète jusqu’à ses 18 ans.

En dehors des salles de classe et de sports, ce petit Suisse est un touche-à-tout. Avec le temps, il se passionne pour les arts ; cinéma, improvisation théâtrale, dessin, théâtre… et cirque. Ces amours-ci l’amènent à suivre un lycée en arts-visuels, ainsi il se plonge dans les techniques visuelles en dessin,  peinture et également en histoire de l’art. Mais il ne se voyait pas enserré entre métro et bureau.
L’artiste devait naître, ainsi c’est l’alliance de la gymnastique et de la comédie qui entre concrètement dans sa vie. Il commence comme moniteur à l’école de cirque LeZarti’cirque à Sainte-Croix en Suisse. Là, il apprend plusieurs disciplines circassiennes comme le mât chinois et le main à main. Mais c’est l’Auguste qui le charme évidemment. Il suit des cours de clowns et se produit en spectacles sous chapiteau ou dans des festivals de rue entre autres. Il peut enfin critiquer, rire et se moquer du monde qui l’entoure. Avec toute légalité clownesque !  En parallèle, il se perfectionne dans les arts de la piste pour se préparer à entrer en formation professionnelle.  Et voilà que ce fan de Grock a la chance d’entamer ses études à la prestigieuse école nationale de cirque à Montréal pour 3 ans. Il peaufine son univers clownesque et réécrit son monde absurde avec son  partenaire de jeu Jérémy. Ce duo est baptisé « Les Expirés », un nom multi-métaphorique à leur sens.  Cette école lui offre la possibilité de devenir également spécialiste en mât chinois, banquine, main à main, jeux icariens et acrobatie.

 

Disciplines